Sgen-CFDT Hautes-Pyrénées

Syndicat Général de l'Education Nationale

Sgen-CFDT Hautes-Pyrénées

Eth sindicat de nosta








Groupe de travail mouvement 1er degré 2012 2013 (13 décembre 2011)

le 18 décembre 2011


Le Sgen CFDT a participé au groupe de travail académique sur les règles du prochain mouvement des personnels 1er degré. Le mouvement est départemental, mais le recteur harmonise un certain nombre de règles. Compte-rendu.

Compte-rendu du groupe de travail académique
« Préparation des circulaires départementales
du mouvement des enseignants 1er degré »

Pour le Sgen-CFDT MP : Vincent Gomez
 
Le mardi 13 décembre s’est tenu un groupe de travail académique entre l’administration et les 3 syndicats représentatifs dans le 1er degré de l’académie Midi-Pyrénées (à savoir Sgen-CFDT, Se-Unsa et Snuipp-FSU).
Ce groupe de travail a été précédé par une réunion entre tous les personnels des 8 IA qui gèrent le dossier du mouvement dans leur département et l’IA du Lot qui pilote le dossier au titre de représentant du Recteur.
 
Le groupe de travail a débuté par l’annonce de statistiques académiques du mouvement des personnels 2011 :

- Postes proposés : 3509 (un peu à la baisse)

- Postes à profil : 195 (même nombre qu’en 2010)

- Postes fractionnés : 655
 
Le nombre de participants est lui en baisse : 4852 en 2011 (4989 en 2010 soit -2,82%)
 
Le taux de satisfaction est légèrement en hausse : 38,39% (37,2% en 2010) mais il est à noter des disparités selon les départements.
 
Puis les organisations syndicales ont pu annoncer leurs différentes remarques et revendications… Le jeu des syndicats est d’être le 1er à parler pour pouvoir ensuite écrire qu’ils ont demandé telle ou telle revendication dans leur compte-rendu en direction des collègues.
Mais dans les faits, 95% des revendications syndicales sont les mêmes… à savoir (les réponses de l’administration en bleu dans le texte) :
•  la volonté de refuser les postes à profil sur les directions d’école – il n’y a aucune marge de manœuvre puisque c’est le Recteur lui-même qui a décidé de laisser ces postes comme « à profil »… aucun changement à prévoir !
•  que pour les autres postes à profil, le barème soit le discriminant le plus important – si tel était le cas, à quoi servirait l’entretien ?! Mais nous pouvons aussi rétorquer que ces entretiens ne sont utiles que pour les IEN qui façonnent comme bon leur semble leur équipe de circo (en fonction des compétences mais aussi en fonction de leur loyauté…). Donc les entretiens se feront encore en fonction des compétences et non du barème
•  la disparition de la note pédagogique comme discrimination en cas d’égalité de barème – c’est acté
•  le maintien de 2 phases informatiques – c’est acté
•  la limitation du vœu géographique – cela resterait un choix départemental
•  garder une marge d’autonomie dans les départements pour que les règles collent au plus près des réalités locales – c’est acté mais cette marge est et restera réduite
•  un calendrier de saisie des vœux en priorité sur le temps scolaire (pour pouvoir contacter les écoles) – cette année, il y aura (sans négociation) 3 semaines de saisie uniquement sur le temps scolaire
•  les résultats de la 2ème phase avant la sortie scolaire – ce sera le cas (résultats aux environs du 2 juillet pour une sortie des classes le 5 juillet – proposition faite d’elle-même par l’administration)
•  l’augmentation du nombre de vœux – non car le taux de satisfaction des vœux 25 à 30 est très faible
•  une alerte en cas d’oubli du vœu géographique et l’envoi de l’accusé de réception sur la boîte académique (et pas seulement IProf) – impossibilité technique pour les 2 propositions
•  retour à une CAPD pour valider les résultats (et non un groupe de travail qui n’est pas paritaire…) – aucun changement à prévoir, le Recteur a souhaité depuis 3 ans que la CAPD soit remplacée par un GT
 

Le principal sujet de débat a été la saisie des postes à profil. En effet, les différents services départementaux se heurtent à des difficultés techniques car plus les candidats aux postes à profil sont nombreux, plus les chaines du mouvement seront à retoucher…
Explications : si 10 collègues postulent sur un même poste à profil, il faudra attendre de savoir qui obtient ce poste afin de lui donner une priorité absolue sur ce poste. Mais si le collègue choisi d’abord d’autres vœux avant le poste à profil, on doit d’abord analyser ses vœux afin de lui donner ses vœux prioritaires. Et s’il obtient un vœu avant le poste à profil, l’administration se retrouve dans l’obligation de refaire les chaines. La solution proposée par l’administration est d’imposer de mettre ses vœux de postes à profils dans les trois 1ers vœux (comme en Hautes Pyrénées et dans le Tarn).
Le Sgen-CFDT a soulevé une difficulté incompatible avec cette proposition : comment un collègue victime d’une mesure scolaire (qui est dans l’obligation de saisir dans ses 1ers vœux des vœux de sa zone géographique) pourrait-il bénéficier du bénéfice d’une priorité géographique s’il doit avant cela mettre des vœux de postes à profil ?
Cette proposition permettrait aux services administratifs de gagner beaucoup de temps mais cela nous semble être une limitation réelle dans le choix des collègues d’un poste (ils devraient donc soit postuler sur un poste à profil – sans certitude de l’avoir et donc perdre la priorité sur une zone géographique soit ne pas postuler sur les postes à profil). Devant les différents arguments avancés par les 3 syndicats, l’IA du Lot met en stand-by cette question qui sera tranchée soit par le Recteur soit dans les départements.
 
Calendrier provisoire du mouvement 1er degré 2012 : (proposition de l’administration validée par les 3 syndicats) 

- Ouverture du serveur (1ère phase) : du 12 mars au 2 avril

- Diffusion des pré-résultats : vers le 14 mai

- CAPD (1ère phase) : semaine du 21 au 25 mai

- Réouverture du serveur (2ème phase) : du 11 au 18 juin

- Diffusion des pré-résultats : vers le 25 juin

- Groupe de travail (résultats 2ème phase) : 2 juillet