Sgen-CFDT Hautes-Pyrénées

Syndicat Général de l'Education Nationale

Sgen-CFDT Hautes-Pyrénées

Eth sindicat de nosta








10 décembre : 1ère réunion Comité de suivi

le 12 décembre 2009


1ère réunion du comité de suivi pour l’Etude sur le tissu scolaire tarbais.
Tarbes, 10.12.09
 
Présents : Mairie de Tarbes (M. Craspail), 2 directeurs élém et 2 directrices mat. (A. Tachon, L. Castaing, C. Dufay, N. Rémy) Syndicats enseignants (Sgen-CFDT, SNUipp et SE), FCPE, PEEP, IA (Mme Hourmat), et des institutionnels (Jeunesse et Sports…)
 
M. Craspail a cadré la problématique :
  • Un travail de réflexion sur le tissu scolaire tarbais
  • L’initiative appartient à la Mairie de Tarbes qui porte tout le processus et en assumera les conclusions.
  • Le comité de suivi ne fait pas du co-pilotage ; il donnera, s’il le souhaite, des avis.
  • La Mairie n’a pas d’idées arrêtées
  • Il ne s’agit pas prioritairement de chercher quelle(s) école(s) fermer..
La Mairie va lancer un appel d’offre auprès de cabinets d’étude ad hoc pour
  • Une analyse de l’existant
  • Des préconisations pour l’avenir
 
Cette étude sera rendue publique. Le comité de suivi sera réuni avant la fin de la première phase diagnostique qui va durer 3 mois (février-mars-avril) et à la fin de la deuxième phase (proposition de scénarios) qui durera 2 mois (mai-juin).
 
Le Sgen-CFDT est intervenu
  • Pour regretter que la convocation et document « projet de cahier de clauses… » soient parvenus seulement mardi pour réunion jeudi .
  • Pour réaffirmer qu’il n’est pas hostile par principe à ce qu’il y ait une réflexion sur le tissu scolaire tarbais.
  • Pour préciser que les conclusions devront aller vers un meilleur service public d’éducation aux enfants, aux familles et vers des améliorations des conditions de travail des personnels éducation nationale et municipaux.
  • Pour demander que dans le cahier des clauses soit retirée la phrase : « Le comité de suivi accompagnera la démarche… » pour la remplacer par « … le comité de suivi pourra donner son avis, la Mairie étant responsable exclusive de la démarche et de ses conclusions… »
  • Pour préconiser que la Mairie demande à l’IA un moratoire pour la prochaine carte scolaire sur les écoles de Tarbes en attendant les éventuelles restructurations (rentrée 2011 et plutôt 2012) : refus de la Mairie
  • Pour demander que soit ajoutée au document une étude sur le coût réel en 2009 d’un élève (matern et élémentaire) pour la Mairie afin de pouvoir en fin d’étude envisager une amélioration de ce coût (frais de scolarité et transports en particulier).
  • Idem pour les locaux, l’ambition étant de doter toutes les écoles de locaux aux prestations identiques, sans attendre que des fermetures de classe dégagent des « opportunités »… La Mairie ne s’est pas engagée mais déclare qu’elle répondra à toute question du bureau d’étude.
  • Pour demander que soit retirée du cahier des clauses toute commande ambigüe pouvant inciter le bureau d’étude à enquêter sur le champ pédagogique. Soutien de l’IEN présente. Accord de la Mairie.
  • Pour demander que le bureau d’étude rencontre tous les membres des équipes pédagogiques et non pas que les directeurs. S’est posé à juste titre le problème du temps… utilisation de temps sur les 108 h ? Pas de réponse.
Autres points soulevés
  • Place de la scolarisation des 2 ans : la Mairie confirme qu’elle scolarise les 2 ans et que l’étude portera sur les enfants scolarisés. Refus d’aller plus loin dans le positionnement.
  • Divers points ont été éclaircis sur la sécurité des accès, du trajet école, les aménagements handicapés, la scolarité du privé…
 
La Mairie nous fera parvenir le cahier des clauses techniques particulières (cahier des charges pour l’appel d’offre) amendé.
L’appel d’offre paraîtra sitôt après avec désignation du bureau d’étude rapidement pour début de l’étude en février et rendu fin juin.
 
Compléments de ce CR dans le CR des autres organisations…