Sgen-CFDT Hautes-Pyrénées

Syndicat Général de l'Education Nationale

Sgen-CFDT Hautes-Pyrénées

Eth sindicat de nosta








C.R. CTPD 1er degré du 09.09.2010

le 9 septembre 2010


Les effectifs, les ouvertures de rentrée, les nouvelles nominations...

Compte-rendu du CTPD du 09 septembre 2010
 
1) Déclaration du Sgen-CFDT 65
 
Cette rentrée est particulière. Les médias ne s’y trompent pas et nous l’avons constaté de manière évidente mardi avec la mobilisation très massive des personnels et acteurs de l’éducation aux côtés des autres salariés. Nous l’avons vu également avec la participation importante samedi dernier à la manifestation pour défendre les valeurs d’égalité, de fraternité et de solidarité contre une xénophobie instrumentalisée au plus haut niveau de l’état.
 
S’il y a une constante dans les rentrées scolaires ces dernières années, c’est la poursuite des coupes sombres pour les services publics, pour l’Education Nationale : 16000 suppressions de postes actées pour cette rentrée, après les 13500 postes de l’an passé et les 11 200 de l’année précédente. Et l’Etat a planifié 16 000 nouvelles suppressions de postes en 2011 et 16 000 en 2012.
Une certitude : les principales victimes en sont les élèves, et en particulier les plus fragiles.
 
Cette rentrée est également marquée par la suppression de la formation initiale des maîtres, avec pour unique raison la suppression de 16 000 postes exigée par Bercy. C’est une attaque frontale contre notre métier, une destruction sans précédent. Cette attaque est d’autant plus dure que le gouvernement compte maintenant sur les enseignants du terrain et les personnels des circonscriptions pour tenter de compenser auprès des jeunes stagiaires cette absence de formation initiale. 
 
Suppressions en masse des postes dans l’Education nationale, colère de la population et des collègues, destruction de la formation des maîtres, cette rentrée est, comme vous allez traditionnellement nous le dire, particulièrement réussie.
 
2) Les chiffres de la rentrée
 
Nombre d’écoles
 
Maternelles
Elémentaires
Total
92
198
290
 
Nombre de classes permanentes R 2010
 
Préélémentaire
CP au CM2
ASH CLIS
Total
289
525
12
826
 
Nombre de RPI
 
Dispersé
concentré
Total
50
2
52
 
 
 
 
Effectifs 2009 & rentrée 2010
 
 
Constat 2009
Effectifs juillet 2010
différentiel
Effectifs
17343
17714
+ 371
 
Le Sgen-CFDT a rappelé que les prévisions d’effectifs pour spt 2010 du recteur pour les Hautes-pyrénées étaient de + 15 !!! C’est sur cette prévision que la « dotation » du département a été établie (O poste).
Nous avons demandé rapidement le véritable constat de rentrée sept. 2010. Si le chiffre de + 371 élèves se confirme, il faut absolument que la dotation 2011 en tienne compte. On le rappellera…
 
3) Les ouvertures provisoires
 
 
effectifs
+ 1 classe
 
Tournay élém. 4 cl
99
5 classes
 
Trebons élém (2 cl)
54
3 classes
RPI avec Ordizan (1 cl). Effectif total 88 pour 4 classes sans les 2 ans (7)
Tarbes H Duparc mat. (4 cl)
107
5 classes
Filière bilingue (0.75)
Juillan maternelle (4 cl)
118
5
 
 
- Maintien à titre provisoire de la décharge de direction de Galan pour 1 an.
 
Les syndicats ont mis en avant les effectifs élevés sur Bordères, Orleix et les maternelles de la ZEP. Sur l’ASH, CLIS et UPI sont très chargées ; l’IA envisage l’ouverture d’une UPI sur le collège de Lourdes.
 
4) Les nominations
 
IEN Vic Val d’Adour / ASH (faisant fonction) : M. Serge Lavie
IEN Maternelle 65 / 32 (faisant fonction) : Mme Cathie Lavit
Un appel à candidature est arrivé dans les écoles pour le poste de CP Lannemezan.
Conseillère pédagogique Vic Val d’Adour : Mme Cabidoche (garde le suivi des PE stagiaires)
 
5) Contrats aidés
L’ensemble des syndicats a condamné la politique sur les contrats aidés.
 
Effectifs au 30.06.2010 : 211 EVS
64 CA assistants administratifs (sur 93 écoles)
55 ASEH accompagnement Elève en situation de Handicap 1er et second degré.
84 EVS en EPLE second degré
8 médiateurs de réussite scolaire
 
Le gouvernement va diminuer considérablement le nombre de contrats aidés
 
2010
Fin 2011
51 400
38 000
 
L’IA s’attend à une diminution d’une trentaine de contrats dans l’année scolaire. La priorité étant l’accompagnement des élèves handicapés, le ministère demande de supprimer dans les contrats d’assistants administratifs.
 
Les syndicats ont fait part de la détresse de ces personnels (on leur annonce à la rentrée le non renouvellement de leur contrat…) et le retour à la case (vide) départ des écoles qui se retrouvent sans assistant administratif….
L’IA promet d’être attentif à la situation de chacun…