Sgen-CFDT Hautes-Pyrénées

Syndicat Général de l'Education Nationale

Sgen-CFDT Hautes-Pyrénées

Eth sindicat de nosta








CR Conseil de formation 1er juillet 2010

le 4 juillet 2010


 

01/07/2010 : Compte-rendu du conseil de formation
L’intersyndicale a accepté de siéger bien que l’IA ait eu du mal à atteindre le quorum.
Le Sgen-cfdt a lu la motion intersyndicale. (voir PJ)
· L’IA a reconnu l’effet conjoncturel qui l’empêche à ce jour de présenter un P.A.F. aussi étoffé et enrichi qu’il le souhaiterait.
·  Il assume les choix de ses prédécesseurs et la responsabilité du fait que l’état employeur ne remplit pas ses missions de formation.
·  Il reconnaît entre autre qu’il n’est pas en mesure de proposer la totalité du temps de formation préconisé pour les directeurs.
· Il espère pouvoir enrichir le P.A.F. 2011 au plus tôt. Les services y travailleront au cours du premier trimestre 2010/2011.
· Il réaffirme la priorité forte donnée à l’accompagnement dans l’entrée dans le métier, « notre devoir à tous… un challenge à relever »
A la question du Sgen-CFDT indiquant que tous vont relever leurs manches mais qu’il y a un relatif malaise des équipes quant à accueillir et présenter un stagiaire dans leur école, il répond que nous sommes des cadres A et qu’en pareille situation, il serait honoré et saurait présenter un collègue stagiaire. Dont acte…
Il évoque aussi les difficultés de défraiement et son devoir de ne pas s’engager dans des frais qu’il ne peut honorer. Les retards de paiement des frais de déplacements de 2009 ont grevé le budget 2010 de 30 à 40%. Il souhaite dans un budget global qu’il ne connaîtra pas avant janvier 2011 pouvoir abonder toutes les lignes.
L’ IEN de Lourdes intervient pour confirmer qu’il y a trop d’inconnues pour faire paraître un PAF initial, y compris concernant les stages qui pourraient être proposés lors des stages en responsabilité des futurs master 2 (stages dont on ne sait pas encore s’ils seraient proposés à tous ou aux seuls admissibles, rémunérés comment ?). La nouvelle convention IUFM/Educ.Nat. est à la signature.
L’IEN Tarbes Est indique que même si ça a pu être perçu comme une opportunité, les stages d’écoles ont été appréciés. Il lui est plus difficile de répondre sur l’efficacité des dispositifs internet de mutualisation des savoirs.
Le Sgen-CFDT rappelle les besoins de formation concernant :
Les enseignants non spécialisés nommés sur des postes ASH
Les enseignants qui reçoivent des élèves relevant du handicap
Les demandes toujours fortes concernant la maltraitance
D’autres demandes spécifiques comme les projets « pairform@nce »
 
L’IEN-ASH rappelle les stages qui ont été mis en place cette année mais qui ne pourront être reconduits sous cette forme. Elle informe que les futurs CAPASH ont été rencontrés, que des stages pour les UPI sont prévus.
Ce qui ne pourra se faire sous forme de stage se fera sous forme d’animation pédagogique.
C’est malheureusement ce que nous dénonçons comme mission impossible !!!
 
J. Luc Mauriet.