Sgen-CFDT Hautes-Pyrénées

Syndicat Général de l'Education Nationale

Sgen-CFDT Hautes-Pyrénées

Eth sindicat de nosta








Retraite mères de 3 enfants : réunion Sgen mercredi 30 juin...

le 24 juin 2010


Des infos actualisées dans cet article

REUNION RETRAITE MERES DE 3 ENFANTS Bourse du travail Sgen-CFDT 65 Tarbes

MERCREDI 30 JUIN 18 H (faites passer l’info...)

 

SPECIAL GROUPE RETRAITE MERES 3 ENFANTS.
 

 

Mères 3 enfants : dernières infos, mardi 29 juin.
 
Coup de gueule !
 
La retraite ce n’est pas seulement un problème financier, c’est d’abord une rupture forte dans sa vie. Même lorsqu’on s’y prépare depuis plusieurs années la transition n’est pas toujours simple. J’en veux pour preuve la décision de la MGEN de certaines académies qui propose depuis plusieurs années un stage : préparer sa retraite.
 
Méprisant tout cet aspect psychologique, et par la même méprisant tous les fonctionnaires, ce gouvernement ne donne que quelques jours aux mères de 3 enfants pour décider de partir ou non en retraite !!!
 
Pire, ce gouvernement ne donne même pas les éléments pour que chacun puisse apprécier les conséquences financières de son choix !!!
 
Et que dire de ce gâchis professionnel !!! de cette réforme qui va obliger des collègues à anticiper de plusieurs années leur date de départ !!!
 
Avant toute chose, pensez à dénoncer partout cette situation scandaleuse, n’hésitez pas à alerter les élus, les parlementaires qui auront à voter ou non cette loi au mois de septembre.
 
 
Mères 3 enfants : un document pour estimer votre retraite
 
Nous recevons des dizaines de mails nous demandant de calculer les pensions avant après la réforme. Pour répondre à ce besoin nous avons conçu un document de quatre pages qui devrait au moins vous donner une idée de votre retraite : en ligne sur le site
 
 
Mères 3 enfants : nos informations du lundi 28 juin.
 
Pour l’instant une chose est sure, les mères de 3 enfants qui déposeront leur dossier après le 12 juillet se verront appliquer, le nouveau calcul (décote en particulier).
Mais le dépot de dossier avant le 13 juillet doit mentionner une date de départ en retraite et là c’est loin d’être clair. Nous ne savons toujours pas s’il y a ou non une date limite : septembre 2010 ? décembre 2010 ? septembre 2011 ? septembre 2012 ? voir plus ???
 
Avec nos représentants nationaux nous continuons d’essayer d’obtenir des réponses.
Le secrétaire général du Sgen-CFDT a écrit une lettre au ministre pour demander : http://sgencfdt65.free.fr/spip.php?article429
Le Sgen-CFDT 65 a écrit une nouvelle lettre à l’IA pour appuyer les demandes nationales : http://sgencfdt65.free.fr/spip.php?article429
 
 Nous vous conseillons d’attendre mercredi 30 juin avant de faire votre courrier. Nous vous ferons un nouveau mail.
 
Un bon site pour comprendre et calculer : http://www.calculdesaretraite.com/
 
 
 
 
REUNION RETRAITE MERES DE 3 ENFANTS
Bourse du travail
Sgen-CFDT 65
Tarbes
 
MERCREDI 30 JUIN
18 H
(faites passer l’info...)
Les infos du 24 juin 2010
 
Un point ambigu dans ce dossier : Pour bénéficier du mode de calcul actuel, est-ce bien
option 1 : le départ en retraite qui doit être effectif au 13 juillet 2010 (jouissance immédiate) ?
option 2 : la demande enregistrée qui doit être effective au 13 juillet 2010 avec bénéfice de la retraite plus tard (jusqu’à quand : décembre 2010, juin 2011, juillet 2012 ou plus ? Dans ce cas, pourra-t-on se rétracter si la loi effectivement votée est améliorée en octobre ?
 
 
Diversités des interprétations selon les départements qui révèlent une panique générale.
 
- IA 65 : après un échange rapide et non officiel avec les services de l’IA 65, l’option 1 paraît possible avec une conséquence directe : retraite en juillet (jouissance immédiate) avec arrêt du salaire pendant les 4 mois avant le déclenchement de la pension qui sera versée rétroactivement.
Nous avons joint le cabinet de l’IA pour insister sur l’URGENCE des réponses à donner aux personnels sur ce dossier (voir notre lettre).
 
- IA du 50 : Le service des pensions (qui va faire une note que le Sgen-CFDT 50 va nous envoyer) pour l’instant et par oral dit que la demande doit être faite avant le 13 juillet mais que la retraite peut se prendre entre le jour du dépôt de la demande (jouissance immédiate) et le 31/12/2011.
 
- Sgen-CFDT 69 : pour eux, à lire ce texte : http://sgencfdt65.free.fr/IMG/pdf/projet2010.pdf , on pourrait interpréter qu’on peut demander sa retraite début juillet 2010 avec effet par exemple en 2015. Mais c’est une interprétation fragile qui doit être confirmée par l’administration.
 
- Du Sgen-CFDT 74 : Le service des pensions de l’IA 74 a « compris » que l’on conservait le bénéfice des dispositions actuelles en déposant le formulaire avant la présentation au Conseil des ministres (13 juillet 2010), l’important étant que la demande soit déjà en traitement. Les services sont en attente de précisions de l’administration centrale pour éviter des différences de traitement entre les départements ; or le délai est extrêmement court.
 
 
Des compléments d’infos :
 
Un exemple concret : une professeure certifiée née en 1960, ayant commencé sa carrière en 1985, ayant eu 3 enfants avant 2000 et prévoyant de prendre sa retraite en 2015. Elle sera alors au 10ème échelon. Avec la législation actuelle elle partira en 2015 avec 66% de son traitement brut, soit 1860 €. Avec le projet, compte tenu du changement de la valeur des annuités et surtout de la décote, elle n’aura plus que 45 % en 2015, soit 1276 €. Si elle dépose sa demande avant le 13 juillet 2010 pour le 1er septembre 2010 (elle est au 9ème échelon), elle percevra 1462 €.
 
Difficulté
Sur la date butoir du 13 juillet. Attention  : les dispositions dont nous parlons sont le projet d’un projet de loi. Le projet de loi va être adopté au conseil des ministres du (justement) 13 juillet 2010. Il sera discuté au Parlement en septembre/octobre 2010. Ainsi, il peut encore y avoir des modifications à ce projet d’ici au 13 juillet, puis des amendements pendant la discussion parlementaire.
Cette règle du 13 juillet est de celles que la CFDT mettra prioritairement en avant pour obtenir une amélioration des dispositions les plus scandaleuses du projet gouvernemental. Il n’est donc pas acquis que cette disposition soit maintenue en ces termes. Mais on ne le saura qu’après le 13 juillet. Alors, quelle décision prendre ? Les personnels concernées :
- N’ont pas le temps et les moyens d’analyser leur situation personnelle et de faire un choix serein
- N’ont pas entre les mains un texte clair. Ce texte est lui-même un projet de projet de loi
- N’ont pas le temps de demander une simulation au service du Rectorat, qui de toute façon ne pourra pas faire de simulation avec les données du projet de loi. Les choix se font avec des estimations, quasiment à l’aveugle.
- Risquent de devoir faire le choix entre une pension immédiate bien en deçà de leur prévision et une poursuite d’activité de plusieurs années (6/7/8 ans) pour atteindre le taux de pension attendu. 
 
La carrière et la retraite de chacun ne sont pas un poker.
Nous tentons d’avoir de la part de notre IA un positionnement national clair.
La CFDT et le Sgen-CFDT font tout pour obtenir des éclaircissements (ce n’est pas simple…).
 
Les infos du vendredi 25 juin.
 
Le gouvernement persiste et signe dans son empressement à modifier les règles de calcul pour les mères de 3 enfants. La date du 13 juillet 2010 reste la référence mais ...
    • il n’est pas totalement exclu qu’une mère qui ferait une demande avant le 13 juillet 2010 et qui partirait avant le 31/12/2011, puisse bénéficier de l’ancien mode de calcul (2% par an et par enfant et pas de décote). Par contre, celles qui feraient leur demande après le 13 juillet, ainsi que celles qui partiraient après le 31/12/2011 se verraient appliquer les nouvelles régles (décote et 1,829 % par année). Il faut une confirmation écrite
    •  L’IA 65 contacté nous a dit avoir reçu un mail du centre de gestion retraite du rectorat qui à ce jour ne peut rien garantir : le projet du projet de loi est sans force juridique et exprime un point de vue politique. La loi sera p.e. différente. Notre intervention : que chacun puisse faire sa demande avant le 13 juillet, mais en fonction du texte définitif qui sera adopté en septembre et qu’il soit possible d’annuler cette demande. Rien ne le garantit.
 
 
Mères 3 enfants : notre conseil.
 
Attendez encore quelques jours avant de prendre toute décision. Attendez au moins les réponses qui nous seront données la semaine prochaine et que nous vous communiquerons mercredi à la réunion d’info... :
 
 
Un exemple vaut mieux qu’un grand discours :

Une PE "ancienne instit" née en 1960, ayant commencé sa carrière en 1980, est mère de 3 enfants.

Elle est au 9 ème échelon, elle part à 50 ans (en 2010) : elle perçoit 2 % par année et par enfant
, soit 2% X (30 ans + 3 enfants) = 66%. Elle n’a pas de décote. Elle touchera environ 1700 euros.

Elle attend de passer au 10ème échelon, elle part à 54 ans (en 2014)
 : elle perçoit 1,829% par année travaillée et par enfant, soit 1,829% X ( 34 ans + 3 enfants) = 67,7%. Comme elle a travaillé moins de 41 ans, et compte tenu de son année de naissance elle a 18% de décote. Elle touchera environ 1550 euros.

Cette enseignante aura travaillé 4 ans de plus pour perdre chaque mois et pendant toute sa retraite 150 euros !!!
 
 
Pour aider les personnels concernés :
 
REUNION RETRAITE MERES DE 3 ENFANTS
Bourse du travail
Sgen-CFDT 65
Tarbes
 
MERCREDI 30 JUIN
18 H