Sgen-CFDT Hautes-Pyrénées

Syndicat Général de l'Education Nationale

Sgen-CFDT Hautes-Pyrénées

Eth sindicat de nosta








EADS : la pénibilité prise en compte.

le 2 mai 2010


Retraites : la pénibilité prise en compte chez EADS

En plein débat sur les retraites et notamment la prise en compte de la pénibilité au travail, une avancée vient de chez EADS, où un accord inclut cette clause. Entretien avec Jean-Bernanrd Gaillanou, coordinateur CFDT/EADS.
La pénibilité, enfin une réalité ?
La preuve, puisque nous y sommes arrivés, au cours d’une négociation sur un dispositif de départs anticipés. Pour faire simple, il s’agit de prendre en compte les conditions particulières, comme les 3 x 8, mais aussi le travail de nuit, d’une durée d’au moins six heures. De même, les maladies professionnelles ou les accidents du travail entrent en jeu, à partir du moment où le salarié a une invalidité d’au moins 10 % reconnue par la CPAM.
Concrètement, comment ça marche ?
Le salarié qui entre dans ces critères bénéficie d’un barème progressif de mois de départ anticipé. À ma connaissance, c’est la première entreprise française qui applique un tel accord.
Est-ce qu’il pourrait être étendu ?
Je pars du principe que dès qu’il y a une volonté, il y a un chemin. Désormais, cet accord que nous avons signé en novembre 2009 représente une brèche dans l’armure. Son extension est donc possible. C’est tout l’enjeu de l’actuel débat sur les retraites.