Sgen-CFDT Hautes-Pyrénées

Syndicat Général de l'Education Nationale

Sgen-CFDT Hautes-Pyrénées

Eth sindicat de nosta








CR CAPD 07.06.2010

le 8 juin 2010


 
CAPD du 7 juin. Compte-rendu
 
 
 
1) Les 3 syndicats ont lu une motion de protestation en début de CAPD.
 
Motion du Sgen-CFDT, du SNUipp et du SE des Hautes-Pyrénées.
 
Par cette motion, les commissaires paritaires de la CAPD des Hautes-Pyrénées expriment et renouvellent leurs inquiétudes sur l’avenir de l’école publique et des moyens qui lui sont donnés.
 
En effet, nous avons eu connaissance, via Internet et relayé par la presse, d’un document intitulé « Schéma d’emplois 2011-2013 », adressé par le Ministère de l’Education Nationale aux recteurs d’Académie. Dans ce document interne et ces annexes sont exposés sans détours les objectifs comptables de suppression massive de postes pour la période 2011-2013.
Ce document a particulièrement choqué notre communauté éducative.
 
Aucune piste n’est écartée, au contraire un programme méthodique, rigoureux et chiffré se met en place, dont les principales mesures sont :
· Augmentation des effectifs des classes
· menace directe sur l’avenir de ce qu’il reste comme personnels de RASED E, G et psychologues.
· relèvement des seuils d’ouverture et de fermeture de classe au détriment des petites écoles et classes uniques (plus des 3/4 des écoles dans notre département en 2010)
· réduction encore de la scolarisation des moins de 2 ans (et après ?)
· recours à des vacataires non formés pour les remplacements
· baisse de l’offre de formation
 
Ces mesures répondent à des exigences de suppressions massives d’emplois dans les fonctions publiques et de réduction du déficit de l’Etat : supprimer des heures d’enseignement, supprimer des postes pour réaliser des économies substantielles alors que l’école n’est pas une charge à réduire mais un investissement pour l’avenir.
 
L’ensemble de ces mesures va encore amplifier la dégradation des conditions d’enseignement pour les élèves comme pour les enseignants et accentuer les inégalités au lieu de les réduire. Comment peut-on sérieusement prétendre maintenir une éducation de qualité et lutter contre l’échec scolaire avec des classes plus chargées, des écoles plus grosses et des enseignants moins formés ?
 
Les personnels de ce département, que nous représentons, souhaitent au contraire la mise en oeuvre d’une politique éducative ambitieuse et concertée, avec :
· des enseignants formés au métier et en nombre suffisant,
· le renforcement de l’aide aux enfants en grande difficulté pendant le temps scolaire,
· des évaluations utiles à la progression de l’élève et au travail de l’enseignant,
· des rythmes scolaires dans l’intérêt de l’enfant,
· le maintien d’une école publique gratuite et laïque pour tous.
 
 
PROPOSITION D’ACTION : les 3 syndicats, le collectif 65 et la FCPE appellent les écoles à utiliser ce texte pour en faire un texte à voter en conseil de maîtres et/ou d’école durant le mois de juin et à envoyer au recteur et à l’IA.
  Marche à suivre dans la prochaine info
 
 
2) Liste d’aptitude accès au corps des PE
6 inscriptions accordées par le ministère
3 institutrices ont candidaté et intègreront le corps des PE .
- Sylvie FELTES
- Nathalie GRIVAZ
- Christine MAINGUEUX
Il reste dans le département 29 instituteurs.
 
3) MOUVEMENT. Les résultats officiels de la première phase sur le site 
 
4) Postes à profil. Le Sgen-CFDT est intervenu pour donner sa position sur les postes à profil.
 
Postes à profil
Analyse du Sgen-CFDT.
 
Pour tous ces postes à profil, la circulaire du mouvement décrivait succinctement la définition du profil attendu. Mais personne n’a eu connaissance des éventuels critères propres établis par le président de chaque commission pour chaque poste. 
Ce système, imposé par le ministère, a pour seul but de permettre à la hiérarchie de choisir les personnels avec qui elle veut travailler.
Dans ces conditions, et dans la plupart des cas, réunir une commission n’a de valeur que pour habiller une pré-sélection.
 
D’où plusieurs difficultés légitimes rencontrées par les collègues candidats :
 
1/ Difficile de se fier uniquement à la circulaire du mouvement qui est très vague dans ses critères de profil attendu.
 
2/ Difficile donc de se préparer à un entretien quand personne ne sait quelles questions seront abordées. Difficile de mesurer ses chances, puisque les critères de désignation restent bien gardés dans le secret des commissions.
 
3/ Difficile de devenir l’élu quand parmi les candidats, certains partent favoris depuis plusieurs mois à la connaissance de beaucoup de collègues.
 
4/ Difficile de comprendre que ce mini mouvement peut rendre nul un vœux 1 ou 2 dans le mouvement normal.
 
5/ Difficile de vivre le fait qu’on est nommé sur un poste par le choix préférentiel d’un IEN et non par le classement au barème parmi tous les candidats ayant le profil équivalent.
 
6/ Si les candidats choisis ont été avertis immédiatement, il n’en est pas de même pour les candidats refusés qui sont choqués par une absence totale de communication sur leur position.
 
Les équipes concernées et bien au-delà, l’ensemble de la profession sont indignés par cette procédure qui est en opposition à ce que nous avons bâti paritairement sur le département depuis des années dans la transparence et le respect de chacun.
 
5) La liste des personnels participant à la seconde phase est sur le site
 
 
6) La liste des postes qui seront mis au mouvement pour la deuxième phase est sur le site
 
 
7) Ulysse
Ce logiciel de gestion des frais de déplacement a de sérieux hoquets… L’administration affirme que les problèmes et retards sont en train de se résorber. La première entrée dans le logiciel qui tient lieu d’inscription est compliquée.
Une aide à la mise en place est assurée par M. Laroche à qui il faut téléphoner en cas de problème : 05.67.76.57.02
 
8) Stagiaire PE
Ce sont les premiers PE qui vont arriver dans les classes sans formation initiale (résultat de leur concours CRPE 2010 : 3 juillet).
Le nouvel IA veut suivre le projet de son prédécesseur.
Nous avons redit lors de l’audience Sgen/IA du 1er juin et lors de cette CAPD notre état d’esprit :
· totale opposition à cette réforme qui est une destruction méthodique de la formation initiale des maîtres
· soucis toutefois de préserver au maximum les jeunes maîtres qui arrivent dans le métier, les équipes qui vont les accueillir et les élèves. Ce ne va pas être facile.. !
 
Le nouvel IA a donc décidé
 
· Les PE stagiaires seront chacun le maître d’une classe à l’année.
 
  • 18 écoles auront donc dans leur équipe un PE stagiaire (liste non encore arrêtée, arbitrage actuel des IEN)
 
  • Chaque école aura un titulaire remplaçant en surnuméraire (nous avons demandé qu’on fasse un appel d’offre parmi les TR pour qu’il y ait volontariat)
 
  • L’IA prévoit une réunion avec les équipes accueillantes… Lors de notre audience nous avons demandé que l’administration aide au mieux les groupes scolaires car beaucoup de questions et d’inquiétudes tournent autour de cet accueil du jeune PE stagiaire (quelle classe lui donner, quelle info aux parents, le rôle du surnuméraire, que faire si ça ne va pas..). On craint que le directeur prenne tout sur lui…
 
  • 5 jours d’information de pré-rentrée sont prévus pour les PE stagiaires du mercredi 25 août au mardi 31 août. Les stagiaires seront invités puisqu’ils ne seront fonctionnaires stagiaires qu’à partir du 1er septembre.
 
  • Théoriquement, ces PE stagiaires ont droit à 1/3 du temps en formation continuée (12 semaines / 36). En réalité les temps où un PEMF ou un CP sera dans la classe compteront en formation. Ils n’auront donc en formation pure que 4 semaines de stage.
 
  • Ils seront soumis aux 108 h. Ils feront donc l’aide personnalisée (comment, personne n’a répondu à notre question…) et auront 12 h d’animations pédagogiques spécifiques + 3 h de bilan le 20 octobre + 3 h à prendre dans le plan commun d’animations pédagogiques
 
  • La période jusqu’à Toussaint sera organisée ainsi :
- 02 – 10 sept. : dans la classe
- 13 - 24 sept : dans la classe du PEMF (observation, pratique accompagnée…)
- 25 – 08 oct. : dans la classe
- 11 – 15 oct. : dans la classe du PEMF (observation, pratique accompagnée…)
- 18 – 22 oct. : dans la classe.
Pendant que les PE sont dans leur classe, ils reçoivent une à deux visites du PEMF et des CPC.
 
· Revalorisation des indemnités. L’IA nous a annoncé que le ministère avait prévu une revalorisation des indemnités
· - PEMF : elle passe à 1759 €
· - MAT : elle passe à 200€
· L’IA n’a pas précisé plus… On en est à la phase carotte…
 
9) Passage à la hors-classe.
Nous nous sommes étonnés du non examen en juin des passages à la hors-classe. C’est très dommageable pour les personnels qui hésitent entre retraite et un an de plus en passant à la HC. L’administration n’a pu faire ce travail. Elle prévoit l’examen en septembre…