Sgen-CFDT Hautes-Pyrénées

Syndicat Général de l'Education Nationale

Sgen-CFDT Hautes-Pyrénées

Eth sindicat de nosta








Info n°54 : PIAL, Direction, Congé maladie, CSE

le 3 juillet 2020


- PIAL : nouvelle carte pour le 65
- Direction d’école
- Congé maladie et vacances
- Conseil supérieur de l’Education Nationale


Cette année scolaire très particulière, anxiogène, épuisante, se termine avec bien peu de visibilité sur ce qui nous attend à la rentrée...
 
Pour nous, notre institution n’a clairement pas été à la hauteur de la crise qui nous a tous secoués et est incapable de communiquer des perspectives ...
 
Elle a surtout, bien plus qu’à l’habitude, clairement livré ses personnels à eux-mêmes, tout en leur réclamant toujours davantage et sans contrepartie. Si l’on y ajoute la gestion de plus en plus technocratique et injonctive, le manque de transparence qui devient la règle (multiplication des postes à profil, mouvement cette année, promotions l’an prochain hors contrôle syndical...) on comprend les sentiments de défiance, de perte de sens de nos missions, d’altération de nos conditions de travail, qui animent bon nombre d’entre nous...
 

 
Le Sgen-CFDT 65 a porté cela en instances à maintes reprises : nous demandons le soutien et la confiance de notre institution à tous les niveaux hiérarchiques.  Pour notre investissement, pour notre professionalisme, nous sommes en droit d’attendre reconnaissance et valorisation. La bienveillance, l’humanité que nous accordons à nos élèves, nous la réclamons pour nous-mêmes.
 

 
Le Sgen-CFDT a toujours cru au dialogue social : force est de constater que la Nouvelle Loi Fonction Publique a instauré un véritable travail de sape de la démocratie sociale et vise à la toute puissance des instances dirigeantes. Aujourd’hui la disparition des CAPD, demain la fusion CT et CHSCT, affaiblissent VOTRE représentation : seule la prise de conscience de chacun d’entre vous peut enrayer cette désagrégation organisée.
 

 
On peut y voir un parallèle avec la crise écologique : malgré les alertes, si chacun attend de l’autre qu’il réagisse à sa place, arrive le moment où il est trop tard...Sans le poids des adhérents, plus de représentants, plus d’espaces de démocratie.
 
La disparition programmée des organisations syndicales est enclenchée, il ne tient qu’à vous d’enrayer le mouvement : SYNDIQUEZ VOUS !
 

 
Toute l’équipe vous souhaite d’excellentes vacances : nous restons disponibles par mail et téléphone d’"urgence" 06.88.67.8622
 
 Agnès PUZOS et Valérie DUPRAT pour le premier degré ; Philippe BOYER pour le second degré ; Monique Gillier pour les AESH
 
 

 PIAL : la nouvelle carte pour le 65

A la rentrée 2020 l’ensemble des établissements du département seront intégrés dans un PIAL. Chaque PIAL comprend lycée(s), collège(s) et écoles d’un même secteur.

document fourni par l’administration

 Direction d’école 

La Loi Rilhac vient d’être adoptée en première lecture par l’Assemblée Nationale. Elle va poursuivre son parcours parlementaire au Sénat pour une présentation durant l’été.
A ce stade, les contours définitifs de l’emploi de directeur, directrice d’école restent à définir.
Des discussions vont s’engager, le Sgen-CFDT et la CFDT y pèseront autant que possible pour faire entendre la parole des personnels.

D’ores et déjà la loi engage le ministère à revoir la rémunération et la charge d’enseignement des directeurs et directrices d’école.

Pour en savoir plus, lire l’article complet sur le site : ICI

 Congé maladie et vacances :

On entend souvent que si le congé maladie d’un·e enseignant·e prend fin durant les vacances scolaires, l’administration considère que l’arrêt se termine au jour de la rentrée. Cela pourrait poser problème par exemple quand on a été arrêté plus de 90 jours durant les douze derniers mois, car on passerait alors à demi-traitement.
C’est une légende urbaine : l’enseignant·e est considéré·ee comme reprenant son service le lendemain de la fin de son arrêt maladie. Même si la reprise effective se fait au retour des vacances, ces dernières ne sont pas prises en compte dans le temps du congé de maladie.

Information importante :
il existe une exception cependant à bien connaître ! Si aux retours des vacances, l’enseignant·e est à nouveau en congé maladie pour le même motif, tous les jours de vacances sont dans ce cas comptabilisés dans le congé de maladie (du 1er jour de vacances, date de la fin de l’arrêt maladie au 1er jour de reprise date du nouveau arrêt maladie).
 

 Conseil Supérieur de l’Education du 30 juin 2020 : déclaration du Sgen-CFDT

L’année 2019-2020 a confirmé l’épuisement du modèle de pilotage par les procédures définies nationalement dans leurs moindres détails qui non seulement ne garantissent pas l’égalité républicaine mais de plus se révèlent très peu résilientes face aux crises. S’il y a une inflexion à attendre de l’après-crise, elle est bien à ce niveau-là.

Lire la déclaration complète  :  ICI