Sgen-CFDT Hautes-Pyrénées

Syndicat Général de l'Education Nationale

Sgen-CFDT Hautes-Pyrénées

Eth sindicat de nosta








1er mai 2018 à Tarbes

le 29 avril 2018


- stand CFDT de 10h à 12h à la Halle Brauhauban, avec distribution de tracts et rafraîchissements à la population.

- apéritif traditionnel du 1er mai à 12H à l’UD CFDT.

 

La CFDT 65 a décidé de fêter le 1er mai au contact de la population en tenant un stand à la Halle Brauhauban de 10h à 12h.

Tous les adhérents sont également invité à l’apéro du 1er mai à l’UD CFDT à 12h.

Le texte d’appel au 1er Mai proposé par la CGT reprenant intégralement la déclaration que nous avions refusé de signer il y a 15 jours (refusé également par UNSA, et Intersyndicale quittée par FO), nous ne pouvons donc pas faire de 1er mai unitaire avec la CGT.

Cette problématique se retrouve à peu près partout en France. L’un des points de divergence étant en ce moment la volonté de la CGT d’amener toutes les Organisations Syndicales à bâtir une "Convergence des luttes" avec certains partis politiques (NPA, Insoumis, PC...). Pour la CFDT, cette stratégie plus politique que syndicale n’est pas la bonne pour résoudre des conflits jusqu’à présent très catégoriels.


Déclaration du bureau de l’UD. CFDT 65

1er mai 2018. TARBES.

Le 1er mai, c’est le jour de la fête internationale des travailleurs.

 

C’est la fête des travailleurs qui en 1886 se sont battus à Chicago pour la réduction de la durée de travail. Suite aux affrontements avec la police, il y eut plusieurs morts ; d’autres furent arrêtés et condamnés à la peine de mort. Depuis, cette journée au niveau international est l’occasion d’expression de tous les salariés.

Cette année, cinquantième anniversaire de mai 68, l’actualité sociale est très chargée en France :

· A la Sncf, les 4 syndicats représentatifs (CGT, CFDT, Unsa, Sud) mènent une grève contre la réforme ferroviaire du gouvernement.

· Dans les fonctions publiques, l’ensemble des organisations syndicales (CFDT, CGT, FO, ...) appellent à une nouvelle journée de grève le 22 mai pour la défense des salaires, du statut, des services publics.

· Dans la santé, les dossiers EHPAD et hôpitaux publics entrainent des actions spécifiques et ciblées de la part des syndicats de salariés de la santé et de l’action sociale (CFDT, CGT, FO, ...) pour obtenir les moyens pour soigner dans la dignité.

· Dans la grande distribution, la CFDT interroge les personnels de Carrefour sur les avancées obtenues après la grève du 31 mars.

· Dans les universités, la CFDT négocie les moyens nécessaires à la mise en place de la loi orientation et réussite des étudiants, loi qui a été votée majoritairement par les syndicats au Conseil de l’Enseignement Supérieur. Par contre la CFDT, première organisation de l’enseignement supérieur et de la recherche, s’oppose au blocage mortifère organisé sur le Campus de Toulouse J.Jaurès.

La CFDT est dans l’action tous les jours pour construire une réponse syndicale aux dossiers sociaux qu’elle a choisi de porter avec ses adhérents.

Par contre, la CFDT ne s’associe pas au mot d’ordre politique de « convergence des luttes » prônée par d’autres syndicats...

Dans ce cadre, l’UD CFDT 65 fête le 1er mai

· en tenant un stand de 10h à 12h à la Halle Brauhauban, avec distribution de tracts et rafraîchissements à la population.

· en offrant l’apéritif traditionnel du 1er mai à ses adhérents à 12H à l’UD CFDT.

·