Sgen-CFDT Hautes-Pyrénées

Syndicat Général de l'Education Nationale

Sgen-CFDT Hautes-Pyrénées

Eth sindicat de nosta








Info n°35 : Mouvement, classe exceptionnelle, entrevue Sgen-CFDT / Rectrice

le 30 mars 2018


MOUVEMENT DEPARTEMENTAL : 1ère PHASE

· Date limite pour participer au mouvement : lundi 2 avril minuit.

 

· Postes à profil : la date limite pour déposer le dossier à la DRH (lettre de motivation + avis de l’IEN) est repoussée au mercredi 4 avril 12h.

 

· Le Sgen 65 a informé l’administration des nombreux dysfonctionnements du serveur SIAM…

 

danse du printemps mouvement.jpg

CLASSE EXCEPTIONNELLE : campagne 2018

 Il faut candidater entre le 1er et le 16.04.2018 ... pour la campagne 2018.

  Les promus le seront lors d’une prochaine CAPD pour validation au 1er septembre 2018.

Pour en savoir plus, l’article complet sur notre site : Classe exceptionnelle : Qui ? Quand ? Comment ?

 

classe exceptionnelle

 

ENTREVUE SGEN-CFDT / RECTRICE

Le Sgen-CFDT Midi-Pyrénées était reçu ce vendredi matin par la nouvelle Rectrice Anne Bisagni et le SG Xavier Le Gall. La délégation du Sgen-CFDT était composée de la Secrétaire Générale Nadine BIELLE, de Gilles VERDIER pour le 1er degré, de Pascal PARIS pour le second degré, de François MONTLAUR pour les personnels de direction et Anne PRZEWOZNY pour l’enseignement supérieur. L’entretien a porté sur l’Education prioritaire pour le second degré, la situation de l’université J. Jaurès (Le Mirail) pour le supérieur et de la gouvernance des EPLE pour les personnels de direction.

Pour le premier degré,

1. Nous avons alerté la Rectrice du déséquilibre croissant, économique et donc démographique, entre la couronne toulousaine et le reste de l’académie. Constat que ce déséquilibre ne fait que s’accroître. Bien entendu les causes sont multiples et les leviers de rééquilibrage n’appartiennent pour la plupart pas à l’Education Nationale.

Il y en a pourtant 3 : 

· La contribution de l’Education Nationale à la carte de la formation professionnelle

· La carte de l’enseignement supérieur qui peut effectivement participer à la redynamisation de certains territoires comme il a été fait pour la création du Pôle universitaire Champollion.

· Et pour la carte scolaire, bien entendu, nous mettons en avant la protection des territoires ruraux et de montagne.

 

Sur ce dernier point, nous sommes très choqués par les distorsions entre les déclarations publiques de notre Ministre et la réalité des cartes scolaires départementales.

L’affirmation publique du Ministre que « Chaque contrat ruralité donnera lieu à un bonus de cinq postes en plus » est connue de tous. D’autres phrases sont en contradiction avec ce qui est décidé sur le terrain.

Un budget annexe de 100 postes est dédié à ces dotations spéciales.

Nous vous avons fait un courrier pour avoir des éclaircissements sur les attributions de 8 postes 1er degré qui ont fait suite au CTA du 24 janvier : à savoir 5 postes pour le Lot, 2 pour l’Ariège et 1 pour les Hautes-Pyrénées.

Ces 8 postes viennent-ils du bloc des 100 postes ruraux nationaux ?

Réponse de la Rectrice : oui

Quelles règles pour cette répartition ?

Réponse de la Rectrice : Il y a en France 66 départements avec territoires ruraux. 20 n’ont jamais eu de plans ruraux. Donc le Ministère a prévu 5 postes pour ces 20 nouveaux plans potentiels. Il se trouve que peu de ces 20 départements ont validé un plan rural. Donc des attributions ont été faites sur ce budget à des départements qui avaient déjà un plan... Examen au cas par cas. Le Lot, qui n’a pas de plan, a obtenu 5 postes de ce budget pour atténuer un nombre de retraits importants (-17).

Le Sgen-CFDT MP a précisé à Mme la Rectrice que ces explications étaient très difficiles à comprendre pour les élus et les usagers de l’école, la règle annoncée par le Ministre étant beaucoup plus simple : 1 nouveau plan (comme pour le 65) = 5 postes.

Y a-t-il d’autres attributions en attente ?

Réponse de la Rectrice : Des départements sont encore en attente de réponses du Ministère.

Nous avons précisé que le département des Hautes-Pyrénées était effectivement en attente d’une dotation complémentaire demandée directement au Ministère par les 4 parlementaires signataires du nouveau plan.

Où en sommes-nous de l’attribution des postes d’aide à la scolarisation des enfants en situation de handicap ?

Le Ministère attend la validation du 4ème plan autiste pour les attributions.

 

2. Le deuxième point : l’école et ses difficultés à accueillir l’enfant en situation de handicap.

Le Sgen-CFDT a choisi de redire à la Rectrice (après l’avoir dit dans son intervention au CTA du 16 mars) les difficultés multiples d’inclusion en l’illustrant d’exemples précis : classes avec parfois 3 intégrations et 3 AESH, élèves devant être scolarisés en établissement et qui, faute de place, se retrouvent au mieux en ULIS et au pire en classe normale…

 

 

Sgen-CFDT des Hautes-Pyrénées

Adresse postale  : Bourse du Travail - 65 000 TARBES
Tél : 05.62.38.14.32
Mail :
mailto:65@sgen.cfdt.fr
Site web : sgencfdt65.free.fr