Sgen-CFDT Hautes-Pyrénées

Syndicat Général de l'Education Nationale

Sgen-CFDT Hautes-Pyrénées

Eth sindicat de nosta








Baisse du salaire de janvier

le 31 janvier 2018


- Hausse de prélèvement de la pension civile.
- Apparemment la hausse de la CSG est bien compensée.
- Augmentation dans beaucoup de cas de la cotisation MGEN.
- Prélèvement pour certains du jour de grève d’octobre.

 

 

C’est la surprise de début 2018. En regardant leur feuille de paie de janvier, les enseignants observent une perte d’une vingtaine d’euros nets en moyenne plus un retrait du jour de grève d’octobre.

 

 

 

Cette perte de pouvoir d’achat résulte des décisions gouvernementales. Elle contraste avec la situation vécue par tous les salariés du privé. Ils bénéficient, eux, d’une augmentation équivalente.

 

 

Explications :

- La retenue pour les PE ayant fait grève en octobre

 

 

- Le prélèvement la retenue pour la pension civile (c’est-à-dire financement des retraites) est en partie responsable de cette baisse... Suite à la réforme des retraites de 2010, une augmentation annuelle (de +0.27%) entre en vigueur au 1er janvier (passage de 10,29% à 10,56%). Cela signifie une baisse de votre salaire en net de plus ou moins 8 euros - en fonction de votre ancienneté-échelon...

 

- La CSG semble avoir été entièrement compensée (en tout cas, dans toutes les situations passées entre nos mains)

- Dans beaucoup de cas il y a une évolution plus ou moins importante de la cotisation MGEN au 1er janvier 2018 (selon la formule, l’âge, le nombre d’enfants, retraité-e ou non…).

 

A la lumière de ces explications, des collègues viennent de toucher entre 6 et 50€ de moins ce mois-ci. A cela s’ajoute la retenue grève.

 

En PJ : exemple concret feuilles de paye décembre/janvier.