Sgen-CFDT Hautes-Pyrénées

Syndicat Général de l'Education Nationale

Sgen-CFDT Hautes-Pyrénées

Eth sindicat de nosta








Manifestations école rurale

le 19 janvier 2018


Le Sgen-CFDT appelle aux manifestations organisées par l’Amicale des écoles Rurales
- samedi 20 janvier à Argelès et à Hèches.

ECOLES EN DANGER TOUS CONCERNES ! 

 lamicaledesecolesrurales

Bonjour à tous,

Une journée de mobilisation est prévue

  • au rond point de Tilhos (Argelès)
  • au rond point de Hèches

le samedi 20 janvier de 9h à 11h.

Venez très nombreux (parents, amis, voisins...).

Si vous pouvez venir avec un t-shirt blanc orné du logo de la main rouge ou avec une banderole, ce serait bien.

Merci de votre mobilisation.

Le collectif "L’amicale des écoles rurales des Hautes-Pyrénées"

www.lamicaledesecolesrurales.fr 

 

 

L’appel de L’Amicale des écoles rurales.

L’Amicale des écoles rurales vous invite à rejoindre dans un grand élan citoyen les élus munis de leur écharpe tricolore, tous les parents et habitants à la manifestation organisée devant l’Inspection Académique, à Tarbes, le mercredi 17 janvier 2018 à 14 heures, veille de l’annonce du nombre de fermetures d’écoles.                              

ECOLES EN DANGER TOUS CONCERNES ! 

 lamicaledesecolesrurales

 

 

Précisions du Sgen-CFDT :

· Le Sgen-CFDT MP 65 a qualifié de positif le maintien de tous les postes budgétaires 1er degré sur le département de 2014 à 2017 (Premier protocole) même si nous avons condamné un certain nombre de mesures de carte scolaire prises durant cette période.

· Le Sgen-CFDT MP 65, lors du dernier CDEN, s’est positionné contre le nouveau Plan écoles rurales du Dasen. Il ne s’accompagne effectivement d’aucune garantie en termes d’emplois 1er degré pour le département et invite fortement à des fusions d’écoles et concentrations de RPI.

· Lors des 3 cartes scolaires qui se dérouleront durant la durée de ce plan, le Sgen-CFDT travaillera avec toutes les écoles menacées ou en demande de postes de tous les secteurs du département urbains, semi-urbains ou ruraux.

· Pour le Sgen-CFDT, le plus grand danger qui doit être pris à bras le corps par tous les décideurs de la Région et du département est bien la chute catastrophique du nombre d’élèves que nous subissons et qui va s’amplifier (-900 élèves prévus de la rentrée 2017 à la rentrée 2020 dans le 1er degré), chute liée une baisse de la population de notre département toujours gangréné par un trop fort taux de chômage.