Sgen-CFDT Hautes-Pyrénées

Syndicat Général de l'Education Nationale

Sgen-CFDT Hautes-Pyrénées

Eth sindicat de nosta








CR du CTSD 1er degré du 13 juin 2017

le 13 juin 2017


- les points carte scolaire de la rentrée
- les questions diverses...

Présents :

- Pour l’administration : Mme Fassi et Mme Garlin.

- Les IEN : Mmes Peyrègne et Messonnier.

- Pour la FSU : Mmes Le Moäl et Laborde, M. Martin.

- Pour le Sgen-CFDT : Mmes Cassagnet et Puzos, M. Verdier.

- Pour le SE-Unsa : Mme Talavera et M. Sterna.

- Pour la CGT : M. Travert.

 

 

Ordre du jour :

 

1/ Approbation des PV du 29/09/2016 et du 27/02/2017 : Approuvés à l’unanimité.

 

2/ Horaires des écoles :

 

Infos sur le projet de décret rythmes scolaires.

· Le projet de décret prévoit, entre autres, la possibilité d’un retour à la semaine de 4 jours.

· Certaines communes, certaines équipes d’école ont déjà appelé pour se renseigner sur la mise en place. L’administration n’enverra aux écoles le cadrage qu’après parution au BO du décret et de l’arrêté.

· Si volonté de passer à un nouveau calendrier, il doit y avoir demande commune du territoire et du conseil d’école.

· C’est l’Inspecteur d’Académie qui validera la proposition.

· Le Ministre prévoit que ce soit réalisable dès la rentrée scolaire 2017.

· Aucune obligation de mettre à l’ordre du jour du 3ème conseil d’école la problématique des rythmes sauf si l’équipe ou d’autres membres de la communauté éducative le demandent.

 

Présentation des nouveaux horaires : approuvés à l’unanimité.

 

3/ Ajustements de rentrée :

 

Propositions de l’IA

· Fermeture de l’école de Gensac. (-1)

· Ouverture d’une classe élémentaire à l’école de Jacques Prévert de Rabastens (+1 à TD).

Choix de cette ouverture pour améliorer les conditions d’enseignement de la section bilingue OC de Rabastens.

 

· ITEP Lagarrigue de Trabes : ouverture de 0,5 à TPRO. Cette ouverture va compenser la perte de la décharge de direction et doit permettre l’ouverture de la classe délocalisée de l’ITEP (UEE : Unité d’Enseignement Externalisée) sur Théophile Gautier. Cette ouverture sera pérennisée à la RS 2018. (+0.5 à TPRO)

 

Demande d’un état des lieux des fonctionnements des établissements qui fonctionnent avec les coordonnateurs. Officiellement il n’y a pas de décharge.

 

· Conseiller Pédagogique  maternelle : passage de 0.5 à un temps complet (+0.5)

 

· Enseignante itinérante Langue et culture régionale : rattachement administratif à la DASEN.

 

· Fusions : transfert des RASED de Paul Bert Paul Baratgin sur Lannemezan et Jules Ferry Bagnères de Bigorre.

 

 

4/ Interventions et questions du Sgen-CFDT MP 65

 

Pour se remettre rapidement dans le nouveau contexte, nous rappellerons que notre nouveau ministre de l’Education, M. Jean Michel Blanquer, était directeur général de l’enseignement scolaire (Dgesco) entre 2009 et 2012, ce qui faisait de lui le numéro deux de l’Éducation nationale. Rappelons que durant cette période, M. Blanquer a orchestré le retrait de 65 postes dans le département des Hautes-Pyrénées et organisé le démantèlement des RASED. Nous le connaissons donc.

Nous arrêterons là ces considérations d’ordre national, pour revenir à notre ordre du jour.

Nous vous avons adressé un mail cadrant nos préoccupations pour la rentrée, depuis d’ailleurs, d’autres se sont rajoutées :

Demandes d’ouverture Sgen-CFDT pour la rentrée 2017 :

 

· SOUES MATERNELLE : 117 élèves pour les 4 classes (30 de moyenne) + 10 élèves de 10 ans pour le dispositif. L’équipe demande la création de la 5ème classe avec maintien du dispositif.

Réponse de l’administration : Situation suivie de près. Si les effectifs sont vraiment confirmés à la rentrée, des moyens seront déployés. Rencontre de M. Bégué avec les élus la semaine prochaine.

 

· RPI ALLIER/SALLES-ADOUR. Allier (CE2-CM1-CM2 à 32 élèves) et Salles-Adour (CP-CE1 à 28 élèves). Demande d’une ouverture sur l’école d’Allier.

Réponse de l’administration. La création du RPI avec Salles-Adour n’est plus à l’ordre du jour. Blocage de la municipalité d’Allier. Il faut retravailler le dossier. Il y a possibilité de fonctionner autrement avec Horgues ou Bernac-Debat. A ce jour, nous n’ouvrirons pas sur Allier : Il faut retourner travailler sur ce territoire.

Rappel position sur ce dossier lors des derniers CT et CDEN : Horgues/Salles-Adour : Création RPI dispersé à la rentrée 2018. La fusion des écoles maternelle et élémentaire d’Horgues est actée pour la rentrée 2018 ainsi que la création du RPI avec Salles Adour. Pour la rentrée 2017, l’effectif d’Allier (31 élèves prévus) est l’objet de discussion entre ces 3 communes puisque la rentrée ne peut se faire avec les effectifs annoncés (possibilité de scolariser dès 2017 des élèves habitant Salles-Adour sur l’élémentaire de Horgues. Pour la rentrée 2018, l’Ien a engagé une réflexion sur la création d’un RPI Allier/ Bernac-Debat/Bernac-Dessus. Le Dasen présentera lors du CDEN la configuration arrêtée pour la rentrée 2017.

 

· JEAN MACE TARBES : 105 élèves prévus dont 28 CP. Avec 4 classes et plus de 26 élèves de moyenne, il parait justifié pour cette école d’ouvrir 1 classe.

Réponse de l’administration : les effectifs peuvent encore varier jusqu’à la rentrée. On attend le constat de rentrée. Maintien du 0.5 PDMQDC.

 

· SOUES élémentaire : prévisions de 175 élèves pour 7 classes (28 de moyenne). La création d’une classe ramènerait à 22 la moyenne par classe.

Réponse de l’administration : moyenne à 25 élèves / classe. L’ouverture n’est pas envisagée.

 

· BONNEFONT/BURG/ MONTASTRUC : Bonnefont (TPS/PS/MS/GS à 19), BURG (CP/CE/ à 36) et Montastruc (CM à 22). Demande d’ouverture.

Réponse de l’administration : les effectifs sont moindres (66 élèves) soit une moyenne de 22 élèves / classe. Les CP seront partagés et un travail est engagé pour qu’ils utilisent les mêmes méthodes de lecture, même évaluation.

 

· JULES VERNE TARBES : 7 classes à 177 (26) + 0.5 PDMQDC. Demande d’une ouverture.

Réponse de l’administration : On est conscient de la grande difficulté pour enseigner sur cette école (sentiment d’impunité de certains parents, classement sans suite des plaintes…) Accompagnement des PE sur Jules Verne qui sont en difficulté.

Mme Martin-Girard s’est rapproché du commandant de police M. Gervais. Les plaintes passeront par lui. Pas de réponse car moyenne à 25.

 

· JJ ROUSSEAU TARBES : 6 classes à 136 : Le Dasen avait reconnu en CTSD et CDEN la directive ministérielle (1 poste PMQDC pour chaque élémentaire REP) sans pouvoir l’appliquer.

Réponse de l’administration : pas de réponse.

 

 

Questions diverses Sgen-CFDT MP 65 :

 

1-Les dispositifs (PDMQDC ou moins de 3 ans), lorsqu’ils sont à temps complet dans une école, sont-ils comptabilisés dans le nombre de classes ?

Réponse de l’administration. Un dispositif de moins de 3 ans ou une classe délocalisée ne sont pas comptés dans le nombre de classes pour la direction.

 

 

2-Le département est-il concerné par le dédoublement des classes de CP des écoles REP ?

Réponse de l’administration : Dédoublement en CP et en CE1 uniquement en REP + pour la RS 2017. Le dédoublement se fera en REP à la RS 2018.

 

 

3-Les services d’orientation de Lourdes alertent sur un nombre croissants d’élèves d’âge de collège allophones. Quelle réponse pour l’accueil de ces élèves sachant que les diriger sur l’UPE2A Auzon n’est pas la bonne solution pour nous ?

Réponse de l’administration : Effectivement, l’UPE2A Auzon a été sollicitée pour scolariser des élèves du collège. Difficultés dans le second degré : certains élèves arrivent sans jamais avoir été scolarisés. L’administration est en recherche de solution. RS 2018 : implantation d’une UPE2A sur le collège à Lourdes ? Heures sups pour des professeurs… ? La collègue sur l’UPE2A de Lourdes (à 80%) sera complétée cette année pour qu’il y ait un temps complet.

 

4-Ecole de Mérilheu : Lors du dernier CDEN, Monsieur le Directeur académique avait fait part d’une prochaine rencontre avec les partenaires. Quelles perspectives pour ce bassin d’école ?

Réponse de l’administration : dossier au point mort.

 

5- Les élèves issus des sections bilingues élémentaires ne trouvent pas au collège la possibilité de poursuivre cet apprentissage au-delà de la simple sensibilisation proposée à tous. Quelle continuité est envisagée pour la poursuite d’un enseignement bilingue au collège ?

Réponse de l’administration : la continuité est effectivement un problème, mais on a chaque année une grosse déperdition d’élèves bilingues OC qui ne prennent pas l’option. En discussion avec le collège V. Hugo.

 

6.-Conseiller pédagogique OC : Appel à candidature académique : 1 PE OC du 09 a fait acte de candidature et passera devant la commission lundi 19 juin.

 

7-Séméac Maurice Ravel :

· Un PES sera nommé sur l’école pour assurer l’enseignement du OC à la RS 2017. Pour la RS 2018, il faudrait un poste complet car poursuite en CP prévue. Pour assurer cette rentrée seuls les MS et les GS bénéficieront de l’enseignement du OC.

· La section bilingue sera officialisée lors du CDEN du 30 juin 2017.

 

 

Autres points d’information de l’administration ou d’autres syndicats.

 

· RS 2018 : suite du protocole ruralité ? Aucune réponse possible. Une nouvelle convention avait été proposée mais sans moratoire. Elle n’a pas été signée ni par Mme Dubié, ni par M. Glavany.

 

· Bagnères de Bigorre : problème des travaux sur Jules Ferry. Les collègues sont en attente d’une réponse.

 

· Arcizac-Adour : cela va faire 3 ans qu’il y aura une classe dans l’algeco sur Hiis. Un RPI concentré n’est pas envisagé. Les communes sont à la manœuvre mais cela avance très lentement.

 

· CAPPEI  : le recensement des besoins doit être notifié en CTSD (ce qui ne se faisait pas avec l’ancien CAPA-SH). Pour le CAPEI 2d degré c’est en CTA que ça doit se faire. L’obligation d’enseigner 3 ans dans l’ASH n’est plus.

 

· Les psychologues scolaires : les collègues ont fait leur choix. La DRH enverra la liste nominative récapitulative avec les choix des collègues. Le mouvement sera académique. A l’issue du concours, les collègues devront choisir entre le 1er et le 2nd degré. Il y aura des passerelles mais pas immédiates.