Sgen-CFDT Hautes-Pyrénées

Syndicat Général de l'Education Nationale

Sgen-CFDT Hautes-Pyrénées

Eth sindicat de nosta








CONVENTION CADRE POUR L’ENSEIGNEMENT DE L’OCCITAN.

le 27 janvier 2017


- Signature de la convention cadre Ministère/Région Occitanie/Région Nouvelle Aquitaine.
- Le Sgen-CFDT rencontre le chef de cabinet.

Le Sgen-CFDT Midi-Pyrénées a rencontré le cabinet de la Ministre de l’Education Nationale à la Préfecture de Région le jeudi 26 janvier. C’est ce jour que la convention cadre sur l’enseignement de l’occitan dans les régions Occitanie et Nouvelle Aquitainea été signée par la Ministre de l’Education Nationale, Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, Jean-Louis Nembrini, vice-président de la Région Nouvelle-Aquitaine en charge de l’éducation et Charline Claveau-Abbadie, présidente de l’Office public de la langue Occitane (OPLO). Cette convention a pour objectif de faciliter l’accès de l’occitan dans les établissements scolaires, et à terme, hors des murs de l’école.

Lors de la rencontre (Le chef de cabinet de la Ministre, le chef de Cabinet de la Rectrice, le Dasen du 31, l’IPR d’occitan…), le Sgen-CFDT a rappelé l’importance pour l’académie de maintenir un Conseil Académique de l’Enseignement de l’Occitan et de le renforcer par des GT entre les réunions plénières, rappelé l’importance que les décisions rectorales en matière d’enseignement de l’occitan fassent l’objet de lettres de cadrage vers les départements, rappelé aussi que l’enseignement bilingue demande plus de moyens et que ce coût doit être compensé par des dotations spécifiques, rappelé aussi le besoin d’augmentation de postes au CAPES occitan pour éviter l’utilisation de contractuels, rappelé aussi la nécessité de proposer en formation continue des modules pour enseigner sa matière en occitan. Suite à une question sur le sujet, le chef de cabinet et l’IPR d’Occitan ont affirmé que sur l’académie la réforme des collèges n’avait absolument pas diminué le volume d’enseignement de l’occitan et que l’ambition de la convention était bien de le développer.