Sgen-CFDT Hautes-Pyrénées

Syndicat Général de l'Education Nationale

Sgen-CFDT Hautes-Pyrénées

Eth sindicat de nosta








CDEN du 30 juin 2016

le 1er juillet 2016


- organisation du temps scolaire
- règlement intérieur
- questions carte scolaire.

CDEN du 30 juin 2016

Le DASEN, La représentante du Conseil Départemental.

3 Sgen-CFDT, 3 Fsu, 1 CGT, 1 Unsa, des représentants des maires.

 

Intervention d’actualité sociale du Sgen-CFDT

 
Ce CDEN est convoqué dans une période sociale très difficile.

 Le conflit sur le projet de loi travail fait apparaître clairement deux lignes syndicales, deux conceptions du dialogue social : la ligne de la CGT et celle de la CFDT.

Le trésor d’une démocratie, c’est bien le pluralisme des idées accepté.

C’est pour cela que nous respectons l’autre.

C’est fort de cette conviction fondamentale que la CFDT dénonce les actes inqualifiables dont elle fait régulièrement l’objet durant ce conflit social, les derniers en titre étant l’incendie criminel la nuit dernière dans notre siège de Bordeaux, sur la région le saccage par trois fois de notre siège d’Albi, le saccage de nos sièges d’Auch et de Toulouse et l’attaque en règle de notre bâtiment confédéral à Paris la semaine dernière.

Quelle sera la prochaine étape ??? 

Ces actes démontrent le mépris de ces personnes pour la démocratie et le respect de la personne humaine. 

On a vu également ces derniers temps qu’empêcher par la force tous les journaux nationaux de paraître (sauf un) est présentée comme une action syndicale. Pour nous, il s’agit d’une attaque extrêmement grave contre la liberté de la presse, assise de notre démocratie.

L’intolérance, la violence, l’intimidation sont des pratiques que la CFDT dénonce et combat partout depuis toujours. Fière de ses positions, libre et indépendante des pouvoirs politiques et idéologiques, la CFDT des Hautes-Pyrénées continuera sans relâche son action en faveur de tous les salariés, en mettant en avant un mode de relation pacifique et engagé en faveur du progrès social, de la justice et de l’Etat de droit. 

 

La FSU et l’UNSA ont exprimé leur condamnation de ces actes.

 

A l’ordre du jour.

1. Renouvellement des horaires des écoles ayant débuté la réforme des rythmes à la rentrée 2013 et changement des horaires des écoles de St Lary et de Vielle Aure, de Lahitte Toupière, Vidouze, Sombrun, de Luc, de Monléon-Magnoac.

 

VOTE : abstention de tous les syndicats.

 

Sgen-CFDT : sur l’école de St Lary, le Sgen-CFDT souligne l’opposition de l’équipe enseignante sur ces horaires et plus généralement sur l’organisation proposée.

 

2. Le règlement type départemental des écoles. Suite au décret du 09.11.2015 qui cadre le temps de récréation, le RTDE a été modifié en conséquence :

« …Les temps de récréation, d’environ 15 minutes en élémentaire et 30 minutes en maternelle, sont déterminés en fonction de la durée effective de la durée de la demi-journée d’enseignement… ».

 

VOTE : 13 pour (tous les syndicats) 1 contre.

 

3.  Questions des syndicats :

 

  •  Préoccupations carte scolaire pour les écoles de Bordères élémentaire (26.8 moyenne) avec possibilité d’ouvrir à la rentrée sur moyen BD. Maternelle et élémentaire de Soues, JJ Rousseau, Loures-Barousse, les écoles de Barbazan-Debat, J Macé.

L’IA se dit attentif à toutes les situations. Le point sera fait à la rentrée.

  • Situation des écoles d’Aureilhan : le Dasen a fait faire un audit sur les flux d’élèves qui sera présenté à tous les partenaires de l’école La proposition d’enseignants (travailler sur les écoles de Lamartine et de Joliot Curie en se répartissant tous les élèves par cycles) sera analysée à la rentrée. Le Dasen fera ensuite des propositions pour la rentrée 2017.
  • Bagnères : le Dasen est au courant des diverses propositions de restructuration. Tout est à travailler pour la prochaine rentrée.
  • ASH : Des propositions pour Ulis Lnz et organisation pédagogique de l’école Hôpital de jour Lnz vont être faites. Les conventions Hôpital de jour, Urac seront signées le 8 juillet. Sur Campan JM Larrieu, volonté de préciser par poste le lieu d’implantation de la structure pour le mouvement.
  •  Enseignements de l’occitan : 

- PES OC : un PES OC du 09 fera sa formation à Tarbes. Un PES OC est recruté pour le 65 (29 PES + 1 PES oc = 30)

- Poste de CPD OC vacant ce jour : le Dasen lance un appel à candidature académique.

- Site bilingue : Le Sgen-CFDT a demandé des précisions sur l’implantation d’un site bilingue OC sur Séméac. Le Dasen a précisé que la nouvelle directrice avait l’habilitation OC et était d’accord pour enseigner l’OC en classe. Mme Hisson (présente au CDEN) a précisé que suffisamment de parents étaient volontaires pour engager leur enfant dans un cursus bilingue OC. Mme Hisson a précisé que les 3 enseignantes de la maternelle étaient d’accord. Mme Hisson a demandé assurance au Dasen que des moyens seront donnés à l’école élémentaire lorsque la cohorte d’élèves bilingues arrivera en CP. Les syndicats ont reprécisé qu’il ne peut y avoir d’ouverture qu’avec le soutien de tous les enseignants maternelle et élémentaires puisque le cursus est sur 8 ans. Pour les enseignants de l’élémentaire, l’opposition est toujours là. Ces enseignants n’ont aucune vision de la montée en charge de l’enseignement bilingue en élémentaire.

Nous avons reposé la question de l’avenir très proche du passage à l’élémentaire.

Le Dasen : le poste OC est installé cette année à Titre provisoire. Il devra être proposé lors de la prochaine carte scolaire à TD puis mis au 1er mvt.

Pour ce qui est de la suite, le Dasen n’a pas assuré Mme le Maire d’une création d’un ½ poste OC pour le passage CP.

Pour les syndicats, c’est un mauvais message qui ne va faire que renforcer méfiance et opposition. C’est donc aussi un mauvais message pour ceux qui travaillent à la création de site bilingue…