Sgen-CFDT Hautes-Pyrénées

Syndicat Général de l'Education Nationale

Sgen-CFDT Hautes-Pyrénées

Eth sindicat de nosta








CR du GT circulaire académique du mouvement 1er degré. 8 janvier 2015.

le 9 janvier 2015


- calendrier...
- postes à profil...
- ineats

 Jeudi 8 janvier. 9h 30 / 12 h.

 

M. Vial, SGA et des représentants des DIPER des 8 départements.

Sgen-CFDT, Fsu, Se-Unsa, Fo.

 

Ce GT a pour but chaque année de cadrer la circulaire académique des mouvements départementaux de l’académie pour les personnels 1er degré.

Il s’agit de donner un cadre (calendrier, cadres généraux). Ensuite, chaque département établit sa propre circulaire (GT CAPD).

 

Cette année, nous n’avons pas reçu le projet de circulaire académique avant la tenue du GT car il y avait une inconnue sur le calendrier.

 

1. Problème du calendrier.

Les calendriers de carte scolaire initiaux prévoyaient un CDEN avant les vacances d’hiver (ce qui respectait la période de réserve des préfets du 22 février au 29 mars) et donc un démarrage en mars des opérations de mouvement (Plan A).

M. Vial nous a fait part d’une nouvelle contrainte : le ministère souhaite que les opérations de carte scolaire se fassent après les élections (22 et 29 mars). L’annonce de l’administration est donc la suivante : ouverture du serveur du 10 avril au 30 avril (Plan B).

Le Sgen-CFDT a qualifié d’irresponsable la décision ministérielle de report des opérations de carte scolaire.

Unanimité contre des syndicats : il n’y aura que 4 jours pendant lesquels les collègues pourront contacter les écoles. De plus, les 2ème et 3ème phases pourraient être repoussées après la sortie. Facteur de pression sur les personnels administratifs.

Sgen-CFDT et SE avancent l’hypothèse d’une ouverture jusqu’au 7 mai.

L’après-midi, la Rectrice nous apprendra que la plan A n’est peut-être pas abandonné… Bref, le flou complet….

 

2.   Les statistiques sur les 8 mouvements 2013 et 2014.

 

L’administration nous donne une série de tableaux difficilement exploitables. Il semble que les chiffres remontant de chaque DIPER ne soient pas établis avec les mêmes données. Le Sgen-CFDT a demandé que toutes les DIPER remontent les mêmes bases…. (ce qui semble évident…)

 

 

3. Postes à profil. Pour la première fois, la note de service mobilité 2015 donne des précisions sur les postes dits à affectations spécifiques, ce qui change du flou des autres années :

 

A) Les postes justifiant d’un pré requis : ce sont les postes justifiant une certification adéquates.

La note de service liste ces postes

- postes en classes spécialisées (CLIS et ULIS)

- postes en RASED (psychologues scolaires, maîtres G ou maîtres E),

- postes d’enseignants maîtres formateurs.

 

La note de service précise que pour les personnels disposant de la certification, l’affectation se fait normalement (au barème).

La note de service précise que s’il reste des postes vacants à l’issue de la phase initiale du mouvement, il y a appel à candidature d’enseignants justifiant d’une expérience professionnelle avérée. Les enseignants font alors l’objet d’un entretien préalable. L’affectation sur ces postes sera prononcée qu’après consultation de la commission d’entretien et après consultation de la CAPD.

 

B) Les postes hors barème : La note de service précise que pour tenir compte des décisions prises à l’issue des « GT métiers et parcours professionnels » relèveront d’affectation sur postes spécifiques :

· les directions d’écoles les plus complexes (notamment celles situées en Rep+) ;

· les conseillers pédagogiques (départementaux et de circonscription) à partir d’une liste de candidats. L’objectif est de choisir pour un poste de conseiller pédagogique, le candidat correspondant le mieux au profil du poste.

· Il est préconisé que les postes de coordonnateurs de réseaux de l’éducation prioritaire puissent donner lieu à des postes spécifiques.

 

Le Sgen-CFDT, la Fsu et le Se-Unsa, dans un texte commun lu l’après midi à la Rectrice ont demandé que la circulaire rectorale applique tous ces nouveaux points de clarification ce qui ne semblait pas évident le matin.

 

L’administration doit donc maintenant faire parvenir aux syndicats un projet amendable qui tienne compte de ces nouvelles dispositions.

 

Le Sgen-CFDT a continué à demander, pour les postes à profil, qu’avant la décision du DASEN

La commission classe simplement les candidats en AVIS F / AVIS D

Que le mouvement se fasse au barème parmi tous les candidats AVIS F.

Que les AVIS D soient expliqués en CAPD.

 

4. Ce qui ne change pas

· La tenue d’un groupe de travail avant la diffusion des pré-résultats dans tous les départements afin de limiter les erreurs

· 2 phases informatisées

· Obligation de mettre les vœux des postes à profil en 1er(s) vœu(x).

 

5. Point sur les INEATS

 

Dans l’académie, globalement en surnombre, le 31 a maintenant plus de postes budgétaires que de personnels 1er degré.

La rectrice, au vue de la situation académique, refuse de demander au ministère l’autorisation de procéder à des INEATS pour le 31.

Elle rappelle les 55 INEATS déjà effectués dans l’académie. Le SG précise le risque de voir le nombre de postes au concours académique diminuer si plus d’INEATS.

La solution du rectorat : engager 2 contractuels pour le 31.

Le Sgen-CFDT précise qu’à sa connaissance, le Dasen des Pyrénées Atlantiques a reçu l’autorisation pour 8 INEATS à partir du 6 janvier…Le Sgen-CFDT a regretté qu’aucune autorisation d’EXEAT pour le 64 n’ait été accordée par les Dasen de l’académie.