Sgen-CFDT Hautes-Pyrénées

Syndicat Général de l'Education Nationale

Sgen-CFDT Hautes-Pyrénées

Eth sindicat de nosta








Groupe de travail rectoral 13-01-2009

le 16 décembre 2009


Groupe de travail rectoral 1er degré du mardi 13 janvier.
Répartition des moyens entre les départements de l’Académie
 
(analyse suivra)
 
Pour les Hautes-Pyrénées :

- 2 postes 1er degré

- 9 postes RASED

- 2 postes mis à dispo des associations complémentaires
 
Mardi 13 janvier au Rectorat s’est tenue la réunion d’attribution des dotations départementales en postes d’enseignants des écoles pour septembre 2009.
Le Sgen CFDT était représenté par Alex DESSENS (31) et Gilles VERDIER (65)
Pour l’académie de Toulouse, la dotation nationale est de + 40 postes 1er degré, - 121 postes RASED, - 21 postes associations complémentaires école (voir tableau)
Les 8 départements attendent 1 865 élèves supplémentaires, le ministère octroie donc 1 poste pour 47 élèves.
De plus, 121 postes de RASED sont supprimés ainsi que 21 postes qui étaient mis à disposition des associations complémentaires de l’école. C’est toute l’aide à l’enfant en difficulté et tout le qualitatif qui est attaqué.
Aucune amélioration possible donc pour notre système éducatif avec cette dotation. Bien au contraire, septembre 2009 verra encore une détérioration du service public d’éducation dans notre région :
• accès à l’école des enfants de 2 ans de plus en plus réduit (le recteur espère une baisse de l’accueil de 2.5 %). Là où il a disparu, c’est l’accueil des 3 ans qui est remis en cause.
• difficultés de plus en plus accrues dans le secteur de la difficulté scolaire par la destruction des emplois spécialisés,
• ouvertures de classes impossibles,
• formation continue en diminution
• remplacements en crise dès le mois de janvier...
 
Hautes Pyrénées : 2 postes, - 9 postes RASED, - 2 postes associations
Depuis 5 ans, le département des Hautes Pyrénées a gagné 324 élèves et perdu 22 postes dans l’enseignement primaire. L’an prochain, la destruction de notre potentiel éducatif va s’accélérer : avec 68 élèves de plus attendu en septembre 2009, le Rectorat propose la suppression de 2 postes ordinaires, la suppression de 9 postes de RASED (personnel aidant les enfants en difficulté) et la suppression de 2 postes mis à disposition des associations complémentaires de l’école.