Sgen-CFDT Hautes-Pyrénées

Syndicat Général de l'Education Nationale

Sgen-CFDT Hautes-Pyrénées

Eth sindicat de nosta








NON, A LA FERMETURE DE MA LIBRAIRIE !

le 12 janvier 2014


- Contre la fermeture programmée de la librairie Chapitre-Lhéris...
- Rassemblement samedi 18 Janvier 2014 à 15h devant la librairie.
- en pj affichettes et pétition...

La librairie CHAPITRE LHERIS FERMEE ?

 

 

Si vous vous sentez concerné, consterné, révolté ou simplement attristé par la possible fermeture, le 8 février prochain, de votre librairie de centre-ville, véritable institution et lieu de rencontre et d’échange au cœur de Tarbes, venez nombreux

 

 

le Samedi 18 Janvier 2014 à 15h, pour un rassemblement de soutien pacifiste et chaleureux, pour dire haut et fort :

 

 

NON, A LA FERMETURE DE MA LIBRAIRIE !

 

Nationalement

Le tribunal de commerce de Paris a déclaré en décembre 2013 le réseau des 53 librairies Chapitre en liquidation judiciaire avec poursuite de l’activité jusqu’au 7 janvier.

 

 

La direction de Chapitre a décidé de mettre en vente les 57 librairies du groupe (dont celle de Tarbes), avec pour objectif d’achever la cession "avant l’été"

Chapitre (1200 salariés) est une filiale du groupe Actissia (France Loisirs, Chapitre.com), numéro 2 de la distribution du livre en France. Il compte 4.500 salariés et son unique actionnaire est le fonds d’investissement américain Najafi Companies.

Les syndicats

Fabrice Eyrauld, délégué CFDT : "Ils veulent que les librairies soient revendues, et ils ne le cachent pas. C’est clair qu’aujourd’hui, tous les magasins sont impactés et que nous avons tous cette épée de Damoclès au-dessus de la tête. La période d’observation est seulement d’un peu plus d’un mois. C’est très court comme délai, comparé à Virgin qui avait eu quatre mois.... ».

Clémence Devincre, déléguée CGT, premier syndicat chez Chapitre "La direction vient de nous annoncer que tous les magasins Chapitre étaient à vendre avant l’été prochain et passé ce délai s’ils ne sont pas vendus, ils seront mis en liquidation judiciaire

Lire l’article du Nouvel Obs sur le sujet

Et l’article de TARBESENDIRECT