Sgen-CFDT Hautes-Pyrénées

Syndicat Général de l'Education Nationale

Sgen-CFDT Hautes-Pyrénées

Eth sindicat de nosta








CARTE SCOLAIRE 2014 2015 : le GT rectoral du 8 janvier 2014

le 8 janvier 2014


- Le groupe de travail sur les moyens d’enseignement s’est tenu au Rectorat le mercredi 8 janvier.
- 1er degré : 150 postes pour + 3285 élèves
- 2d degré : 137 postes pour + 2139 élèves
- ce que le Sgen-CFDT a dit

GROUPE DE TRAVAIL RECTORAL MOYENS D’ENSEIGNEMENT.

RECTORAT. 08.01.2014.

 

Le groupe de travail sur les moyens d’enseignement s’est tenu au Rectorat le mercredi 8 janvier.

M. J. Pierre, Secrétaire Général, présidait ce groupe de travail.

Pour le Sgen-CFDT : Bernadette Ravaille, Vincent Gomez, Gilles Verdier

 

2d degré

 

Rappel des moyens de cette année 2013-2014

Les moyens actuels de l’académie

  • 15 468 ETP 18 h (HP + HSA) / 16284.5 emplois d’enseignants

Précisions :

Remplacements et Suppléances :  787 ETP dont 27 ETP vacataires

HP déléguées en établissement : 254483 (248 529 en 2012)

HSA déléguées en 2013 en établissement : 24306 soit 1350 ETP taux d’HSA : 8.7% (23 738 en 2012 soit 1319 ETP  taux d’HSA : 8.7% )

· Les effectifs : + 3 122 élèves en 2013 soit un effectif de 196 296 élèves soit +1,6 %.

 

Pour 2014-2015 : Le contexte démographique 

La projection des effectifs du 2nd degré public pour la rentrée 2014 prévoit + 2160 élèves dans l’académie soit un effectif de 198 435 élèves

- Niveau collèges : + 867 élèves + 1.5 %  (112 047 élèves )

- Niveau lycées : + 1 343 élèves + 2.4 % (67 300 élèves)

- Niveau Lycées professionnel : - 71 élèves  - 0.3 %(18 711 élèves)

 

Pour 2014-2015 : La dotation pour l’académie

 

Enseignants second degré : + 137 ETP (87 ETP HP + 50 ETP HS)

Autres moyens

CPE 3

Assist S 2

Infirm. 2

Médecin 1

 

Le rectorat présentera au CTA du 16 janvier une répartition des emplois entre les départements pour les collèges, lycées et lycées professionnels.

La priorité affichée du rectorat : le collège.

Les moyens pour emplacements et suppléances n’évolueront pas (787 ETP dont 27 ETP vacataires)

 

Administratif

Le S.G. a annoncé qu’il n’y aura pas de retrait d’emploi.

 

1er degré

 

Le contexte

La dotation en emplois pour 2014-2015 : 150 postes

 

Les évolutions en effectifs

09

12

31

32

46

65

81

82

académie

+3

+54

+2686

-5

-32

-9

+69

+519

+3285

 

Ce que le Sgen-CFDT a dit

  • De 2007 à 2014, l’académie aura eu une augmentation d’effectif de 11 639 élèves et une dotation positive de 24 postes. Soit 1 poste pour 484 élèves…
  • Entre la rentrée 2008 et la rentrée 2012, Midi-Pyrénées aura perdu 286 postes, mais avec 4498 élèves supplémentaires ! (Pour la Haute-Garonne moins 60 postes pour 3527 élèves en plus).
  • La dotation historique de l’an prochain de 150 postes 1er degré, que nous saluons, accompagne une augmentation d’effectif elle aussi historique : + 3285 élèves.
  • Pour la rentrée 2014, la hausse des effectifs de la Haute-Garonne représente plus de 80 % de la hausse académique. La fracture démographique régionale ne fait que s’amplifier…
  • Nous sommes devant un problème mathématique insoluble : les 150 postes ne peuvent absolument pas suffire à améliorer notablement la situation du 31 et du 82. D’autre part, un redéploiement académique visant à prendre des postes aux autres départements n’est pas envisageable. Ces départements doivent aussi améliorer leur potentiel de remplacement, leur scolarisation des 2 ans et reconstruire leurs Rased.
  • Notre demande d’une dotation exceptionnelle pour le 31 et le 82 est la seule solution pour relever le défi démographique de la gouttière garonnaise sans épuiser les autres départements.
  • Dans les conditions de dotations actuelles, le Sgen-CFDT n’entrera pas dans un débat avec l’administration sur la répartition de ces postes qui ne pourrait qu’aboutir à déshabiller certains pour en habiller d’autres…
  • Des questions

ü Le ministère ordonne la création d’1 unité pédagogique Autiste à la rentrée dans l’académie. Ça va coûter 1 poste au département qui va la mettre en place. Nous avons demandé que ce poste soit gagé sur les 150 postes. L’Unsa Education et la FSU, interrogées par le SG sur notre proposition, ont donné un avis positif. La dotation est donc la suivante : 149 postes + 1 poste autiste qui sera attribué au département qui la mettra en place.

ü Quelle place pour les deux priorités nationales (2 ans et 1 maître de +) sans dotations de postes spécifiques ?

ü Zone de revitalisation rurale. Nous avons rappelé au SG que des textes demandaient à l’Education nationale de favoriser la scolarisation des 2 ans dans les communes des ZRR. Nous avons demandé à nouveau que les 2 ans dans ces zones rurales soient comptabilisés pour la carte scolaire comme dans les RRS.

ü Calendrier de la carte scolaire. Le SG a confirmé que toutes les opérations de carte scolaire (CTSD, CDEN…) sont repoussées après la période électorale, c’est-à-dire en avril. Nous contestons la décision du ministère de repousser les opérations départementales de carte scolaire après les élections. Décaler les opérations de carte scolaire provoque des conséquences nullement limitées : mouvement départemental repoussé, impact sur des décisions importantes (départ en formation ASH...), aggravation des conditions de travail des personnels administratifs chargés de mettre en œuvre ces opérations et mise en difficulté des municipalités qui doivent prévoir des mesures budgétaires et de travaux (le budget des communes devant être voté avant la fin du mois de mars).
Comme nous l’avions critiqué sous une précédente majorité, le gouvernement doit assumer ses choix budgétaires et revenir à un calendrier plus respectueux de l’organisation de l’école que des opérations électorales.

 

Dotation par département.

Après nous avoir écoutés lors de ce Groupe de travail rectoral, la Rectrice et les DASEN se réuniront vendredi 10 janvier pour définir la répartition des postes par département.

Cette répartition sera présentée aux représentants du personnel (Sgen-CFDT, Unsa-Educ, FSU) lors du CTA du 16 janvier.

Quelle que soit cette répartition, nous ne cachons pas qu’elle ne pourra être que très difficile pour chaque département si la dotation reste ce qu’elle est.